SETAREGAN

07 mars 2009

ASIE , LES CIVILISATIONS DU TIR A CHEVAL : LES JAPONAIS

 

 

       Le Japon aussi accorde une grande importance au tir à l'arc , importance plus ancienne que celle accordée au sabre ( la déesse Amaterasu-O-Mikami , déesse du soleil et divinité suprême du Japon , n'hésite pas à menacer son frère , Susanoo - No- Omikoto , fauteur de troubles notoire , d'un arc afin qu'il ne sème pas le désordre au royaume du Ciel )  .

    Le Kyudo , ou Voie de l'arc ets un art martial prisé lors de spectaculaires manifestations .

  Aujourd'hui , nous parlons du tir à cheval , voici donc le très fameux YABUSAME , festival du tir à l'arc au galop !

Yabusame à Meiji Jingu :

 

Le tir à l'arc et l'art équestre sont tous deux tenus en Asie et depuis la civilisation Irano-dravidienne pour deux arts du contrôle de soi .
Maîtriser son cheval , c'est maîtriser ses émotions , ses passions ( le cheval est le signe astrologique associé aux débordement des passions et quand son année arrive , on compte pas mal d'avortements et une baisse de natalité significative , surtout au détriment des bébés filles qui auraient dû naître ) . 

Maîtriser son arc et sa flèche , c'est atteindre le plus haut degré de concentration .

A ce titre , il faut se référer à l'un des piliers de la littérature indienne et mondiale , qui a profondément inspiré toutes les civilisations asiatiques : la MAHABHARATA ( " Grande Inde " , "Grande Humanité " ) , notamment en matière d'éducation , de courtoisie et de fidélité au maître ( à un degré inconnu en Europe ) .


Quand Drona , LE Maître par excellence enseigne à ses disciples les princes Pandavas et Kauravas à tirer à l'arc , il leur demande à tous de viser un vautour de paille qui sert de cible . Puis il leur ordonne de lui décrire ce qu'ils voient . Chaque prince répond qu'il voit le vautour , le ciel , les nuages ... En colère le maître leur dit de regagner leur place ; les élèves obéissent , désorientés , sans comprendre l'attitude de Drona . Enfin passe Arjuna . Il bande son arc et vise . Interrogé comme ses frères et ses cousins , Arjuna dit qu'il voit un vautour mais qu'il est incapable de le décrire . Sans aucune colère Drona lui demande pourquoi . Le jeune homme lui dit qu'il ne voit que l'oeil du vautour .

"Lâche ta flèche !" s'exclame Drona .

Et la flèche transperça le vautour à son oeil .

La concentration d'Arjuna lui a permis d'accomplir cet exploit , interdit à ses frères et cousins qui se laissaient distraire par la vision de l'environnement de la cible . La concentration est abstraction de tout ce qui n'est pas la cible , autrement dit , c'est ne plus faire exister dans son esprit que sa cible . La pensée devient elle-même une flèche .

 Il y a eu de cela des décennies , une démonstration de YABUSAME en France . Et l'un des cavaliers-archers s'était particulièrement distingué ... des spectateurs avaient demandé qui était cet homme . On leur répondit que c'était l'acteur TOSHIRO MIFUNE qui était effectivement réputé pour sa maîtrise du yabusame .

A lire en anglais ici :

http://www.yabusame.or.jp/english/html/ ... shi_E.html

Si on regarde La Forteresse Cachée , on a une scène où Mifune poursuit des ennemis le sabre au clair et sans tenir les rennes de sa monture ... le dos bien droit .

Je vous conseille ce blog d'un pionnier du Yabusame en France qui a déjà monté une petite équipe  :

http://www.jakpradere.blogspot.com/

 

Vous y trouverez aussi des photos de yabusame au Japon dont ceux de jeunes femmes , magnifiques de dextérité et de concentration :

 

[YF4.jpg]

 

[YF3.jpg]

 


Posté par setaregan à 18:37 - ASIE - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire