SETAREGAN

25 juin 2009

HISTOIRE DU COSTUME JAPONAIS : sous l'ère Heian ( deuxième partie )

 

 

 

          ANATOMIE DU COSTUME JAPONAIS FEMININ SOUS L'ERE HEIAN



IMG_4886

Dame  , vêtements ordinaires

 

 

t;em>

 

 

 

 

 

IMG_4888

 

Dame  - tenue officielle : juni hitoe

 


Le uchigi est un vêtement porté sous le karaginu et le mo . Dans les occasions exceptionnelles , on portait plusieurs uchigis . de belles couleurs se chevauchaient , visibles au bord des manches et sur le devant . Quelques Dames de la Cour portèrent 20 uchigi en même temps ! A la fin de la période Heian , il fut décidé que 5 uchigi seulement seraient portés . Ils furent appelés itsutsuginu . Leurs couleurs devienrent plus claires et le premier uchigi était blanc . Les couleurs des uchigis suivant étaient harmonieusement choisies .

 

Hakama : à l'origine , le mo était une jupe mais il devint graduellement une décoration au dos du corps . pour couvrir le devant , on inventa le hakama . Lorsque le uchigi devint plus long , le hakama le devint aussi . Il était fait de soie mate de couleur rouge .

 

 

 

       

L'ère Heian est une période de paix et de prospérité allant du VIIème au XII ème siècle après J-C . Les costumes présentés ici sont toujours de mise à la Cour impériale pour les événements nationaux exceptionnels .


Réflexion sur les Siècles d'or :
  Je vais maintenant passer en revue certains vêtements de Heian . Les photos vous convaincront du haut degré de raffinement de la civilisation japonaise à cette époque alors que l'Europe sortait très péniblement du haut Moyen-Age et de ses périodes de troubles ( chute de l'Empire romain d'Occident , invasions barbares des germains et vicking ... ) . Si le siècle d'or espagnol est celui de Cervantès au XVI ème sicèle , celui de la France correspondant à Molière et Louix XIV est le XVII ème siècle ( le Grand Siècle ) ... force est de constater qu'en Asie , on était très en avance sur l'Europe ... Le siècle d'or japonais est celui de Heian dont je viens de donner la date , la Chine a connu les dynasties Han et Tang ...

 

   

Quelques tenues et accessoire :

IMG_4790

   Le karaginu est la partie du costume la plus extérieure . C'est un vêtement plus court en longueur , les manches sont étroites . D'un tissage à double trame , la soie est riche et épaisse . Les couleurs rouge , violet et bleu étaient utilisés par les femmes de classe supérieure . Les modèles incluaient des fleurs rouges de prunier , cerises , saules , campanules d'automne et buissins de trèfles japonais . Les étoffes avec des motifs tissés étaient réservés au Dames de la Cour tandis que celles snas motif étaient pour les demmes du commun .

IMG_4791

Le motif de base sur la photo se nomme : " mie dasu ki " ( apparition des bourgeons ) . Ce motif est enfermé dans des losanges qui forment le fond de la pièce de tissu . Le motif de la partie supérieure de la trame s'appelle " maru ni mukai cho " ( papillons se faisant face dans un cercle ) .



IMG_4794

Le uwagi est un somptueux vêtement de dessus à la mode chinoise . Fait d'un tissage à deux fils de trame superposés , qui fait apparaître un motif de base " kikko" ( écailles de tortue ) sous un motif supérieur " maru ni fuse cho " ( quatre papillons au repos dans un cercle ) . Les manches sont plus larges que celle du karaginu .

IMG_4795

Ces motifs traditionnels ont perduré de nos jours et demeurent très populaire dans les ateliers de tissage et de teinture japonais . Ces motifs sont souvent stylisés mais vous saurez désormais en reconnaître quelques uns avec ces explications et photos  !


MO

Le mo est une large traîne appliquée dans le dos , nouée à l'avant par deux kogoshi , sortes de rubans larges décorés du même motif et de la même couleur que le karaginu . Ce sont les kogoshi qui maintiennent le juni-hitoe . La traîne est faite de huit panneaux dont les motifs , sur fond blanc , sont choisis en accord avec le rang de la personne ; ici , les emblèmes "kiritake " ( bambou coupé ) et le "hoo" ( phénix ) sont réservés à des personnes de très haut rang .

ot; href="https://p6.storage.canalblog.com/61/89/566369/41092975.jpeg">junihitoe

L'un des douze lourds kimonos constituant la tenue juni-hitoe .


IMG_4792

Kumihimo , cordon tressé japonais .
L'art du tressage de fils à la main , le kumihimo s'est développé à l'époque de Nara , entre 500 et 780 apr. J-C . De nombreux fils de soie teints aux couleurs caractéristiques anciennes japonaises étaient disposées sur un métier à tisser et tressées en une grande variété de motifs . Le tressage d'un même motif pouvait paraître coloré , gai ou terne et sans éclat selon la répartition des fils de couleur sur le métier à tisser .


 

  Pour un beau et authentique kimono : YODOYA

Posté par setaregan à 16:04 - JAPON - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire