SETAREGAN

23 février 2010

LA CRÉATION DE LA FONCTION PUBLIQUE : LA CHINE ANCIENNE



    LES CONCOURS DE LA FONCTION PUBLIQUE : UNE RÉVOLUTION SOCIALE POUR TOUTE L'HUMANITÉ 



Aux époques les plus reculées , on pensait que seuls les fils des familles les plus riches et les plus puissantes pouvaient offrir les meilleures garanties de compétences en raison de l’éducation qu’eux seuls pouvaient recevoir . A eux seuls étaient offerts les places de commandement de l’empire . Au fil du temps , il fallut bien se rendre compte que le talent n’était pas héréditaire et que les puissants avaient tendance à agir pour leur compte sans souci de servir l’Etat et donc la population . Afin de permettre le meilleur fonctionnement possible de l’Etat , il devint évident qu’il fallait d’une part amoindrir la puissance de la noblesse et d’autre part , recruter des personnes de talent parmi la population . 




C’est Confucius , le grand sage , qui lança l’idée de répandre l’éducation dans TOUTE la population afin de découvrir des gens capables de mettre fin aux abus des puissants et de servir loyalement l’empire , c’est-à-dire , la population . C’est ainsi que naquit l’idée d’une classe de fonctionnaire lettrés et serviteurs dévoués au pays , ces érudits dont l’éducation idéale devait leur donner “ des lumières de tout “ ( comparable en cela à l’idéal de l’ “ honnête homme “ cher au XVII ème siècle en France ) sont connus en Europe sous le nom de “mandarins” .




Le recrutement des fonctionnaires se fit d’abord par recommandation ( les magistrats de districts avaient l’obligation de repérer des jeunes gens prometteurs sous peine d’être destitués de leur place ) puis un système d’examens vit le jour en l’an -134 av. J-C , sous la dynastie HAN . Ce système , copié au XIXème siècle par l’Europe , se maintint presque sans interruption jusqu’en 1905 où il fut aboli par la dynastie des Qing .


Les Concours ou Examens étaient ouverts à tous sans distinction de classe sociale ou de fortune . Chacun pouvait y faire ses preuves , depuis le fils du noble jusqu’au fils du paysan .




Les fonctionnaires chinois étaient soumis à des examens tout au long de leur carrière , tout d’abord pour avoir le droit de postuler à une charge de fonctionnaire il fallait passer un doctorat , pour être nommé à une charge , il fallait passer par un examen de la Fonction Publique et dès qu’il avait reçu une charge , le fonctionnaire était contrôlé annuellement par l’examen des mérites .




LES EXAMENS TENAIENT UNE PLACE ESSENTIELLE DANS LA VIE POLITIQUE , ADMINISTRATIVE , ECONOMIQUE ET SOCIALE CAR TOUT DEPENDAIT D’EUX .

 

Posté par setaregan à 22:30 - ASIE - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire