SETAREGAN

28 décembre 2011

ARNAQUE AUX ANTIQUITÉS ( les petites annonces )

 

 

 

La soif de l'or ne saisit pas que les particuliers malins louant à prix d'or leur studio ou deux pièces en accusant le dieu invisible " Marché " d'être responsable de l'indécence des loyers ( en fait ou bien c'est leur CUPIDITÉ ou bien c'est le souci de rentrer dans leurs frais après avoir acheté à prix démentiel un bien mal conçu , mal rénové -quand il l'a été , c'est-à-dire rarement - mal placé , mal éclairé ... autrement dit après s'être fait pigeonné ) ... phénomène qui a touché toute la France et qui continue de sévir à Paris .

 

 

 

 ( extrait pointé avec brio par le blog : http://immobilier-revelateur-de-la-nature-humaine.over-blog.com/)

 

 

Cliquer pour voir l'image suivante

 

Cliquer pour voir l'image suivante

 

 

Voici le 25 décembre l'exemple d'une charmante travailleuse ( table à ouvrage ) proposée à un prix dépassant le millier d'euros et sa description dans un site célèbre de petites annonces:

"Table travailleuse d’époque Napoléon III second empire milieu XIXème siècle
Riche décor laqué noir, dorure à la feuille d’or, 
Peintures d'or représentant de tout coté des scènes chinoises de palais et de pagodes. A l'intérieur, un nécessaire à couture et broderie avec de nombreux accessoires sculptés en ivoire (bobines, passe-aiguilles aiguilles, petites boites) et des compartiments avec couvercles en laque décorées
Meuble très raffiné et élégant. A cette époque, le noir est la couleur du luxe et du bon goût.. Ces meubles étaient décorés en Chine pour une riche clientèle 
Européenne et exportés de Canton vers l’Europe
En très bon état. Une fissure sur le plateau du dessus du meuble. 
Les peintures sont restées très fraiches. Le décor de l’intérieur et des cotés est exceptionnel. "

 

   Description précise donnée avec le ton de l'assurance , probablement par un connaisseur ou par le propriétaire qui a dû recevoir en héritage ce bien familial dont les détails précieux sont transmis par oral pour garantir la valeur de cet objet . Que nenni . En faisant une raide recherche sur google image , on tombe sur un forum parlant précisément de cette table ... 

 

Et l'on se rend compte que notre vendeur a en fait déniché ça ... probablement en brocante , ne connaît rien à cet objet ... et je vous laisse lire le contenu des intervention du forum  ( datant du mois de septembre ):

http://les-amirats.forumactif.fr/t4489-chine-normande-et-pas-normande-du-tout

extraits :

A mon avis pas travail Français et pas forcement XIXè.

Les charnières ne font pas sérieux mais c'est peut être un bricolage postérieur......"
Ce type de travail se trouve en Inde au Pakistan et dans le sud est Asiatique et pas forcément XIXè dans la mesure ou les touristes pouvaient encore trouver ce type de fabrication dans les années 20....
Le motif original est appliqué en décalcomanie (comme pour les assiettes) le reste est réalisé a la main et pas forcement avec du 24 Carats....  

Pour moi c'est plus un travail plus ou moins baclé et tape a l'oeil pour touristes qu'une belle pièce d'artisan....

 

Ceci vous donne une idée du sérieux du vendeur . Mais , mais , direz-vous , peut-être a-t-il reçu confirmation du restaurateur ou d'un expert de la belle facture et de la valeur monétaire de l'objet ... ma foi , on pourrait toujours s'amuser à vérifier en posant la question au dit vendeur et en lui demandant comme preuve un certificat d'expertise ...

 

Quand on connaît un peu le coût des services d'un restaurateur ou d'un expert pour une pièce qui pourrait n'être qu'un travail bâclé tape-à-l'oeil pour touriste ... vous , si vous achetiez un truc en brocante , vous prendriez souvent le risque de payer très cher un bout de papier vous affirmant que ce que vous avez acheté n'est que de la ( jolie) camelote ou de payer très cher le double , triple , quadruple du prix de l'objet ... la restauration de ce petit meuble sans intérêt ?

 

Gare donc , grâce à internet , des tas de petits arnaqueurs et petits malins se disent qu'il y a encore plus de pigeons à plumer ... Pour résister , rien ne vaut l'humilité et la modestie : je ne sais pas donc je n'achète pas sans preuve , sans l'avis d'un spécialiste , d'un expert .

 

A noter que les petites annonces pullulent de vendeurs persuadés de posséder des trésors ... d'où les prix ridiculement élevés pour des consoles Louis XV en fer forgé et bronze grossièrement moulé à 3000€ ... alors que l'utilisation du fer forgé était impensable pour un meuble délicat du XVIIIème siècle ... Que voulez-vous , la presse a tant de fois attisé l'avidité des petites gens que ceux-ci préfèrent désormais surévaluer tous leurs biens de peur de "se faire avoir" en vendant trop bas , la peur que le vendeur ne se rie d'eux en cachette ... la peur de se faire humilier en se rendant compte que l'acheteur n'a pas payé au prix le plus fort l'objet vendu ... Comme pour l'immobilier tient ... ou de plus en plus d' objets commercialisés : on ne met pas au plus le plus raisonnable , au prix couvrant le coût de fabrication et le salaire des ouvriers ... mais au prix maximum que peut payer l'acheteur ... et vous comprenez alors les bulles immobilières , les produits estampillés "marque de luxe" alors que la qualité est au rabais , made in China ...

 

La France comme tant d'autres pays n'est plus chrétienne ni laïque ... elle a changé de religion , elle vénère maintenant le veau d'or ... ça me rappelle 1929 ça ... crise économique et financière mondiale , systèmes qui menacent de s'écrouler , spéculation à outrance même chez les garçons de café ...

Posté par setaregan à 12:19 - LÈCHE-VITRINE / EMPLETTES - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

  • béh dis donc, ça.. c'est du coup de gueule bah c'est vrai que ces gens n'ont aucun scrupules.. et puis zuut

    Posté par ptitsgrumos, 27 janvier 2012 à 20:52

Poster un commentaire